Société Générale, Genève

Des salons comme des écrins

Le thème dominant proposé par TJCA dans ce projet est le cuivre. Métal noble mais pas trop clinquant tout de même. Un clin d’œil au financement de la Société Générale qui a permis l’édification de la célèbre tour Eiffel en 1889.

Comme une véritable galerie, la circulation principale devant les salons permet d’exposer une sélection d’œuvres d’art contemporain, dont la banque est propriétaire. Mécène dans ce domaine, la Société Générale s’intéresse en particulier à la peinture, la sculpture et la photographie.

Pour cet espace grand luxe et très confortable, TJCA a imaginé quatorze salons, dont six pour l’accueil des clients, en proposant un concept unique inspiré d’une métaphore représentée par l’écrin comme objet protecteur de choses précieuses.

Ce concept constituant le thème principal se décline par une variation dans le choix des matières. D’une part, pour mettre en avant les valeurs de la banque : discrétion, professionnalisme et qualités humaines. Mais aussi : écrin symbole de patrimoine, d’alliance et de lumière.

Dans le salon patrimoine, qui représente la tradition, les matériaux prédominants sont le papier et l’ardoise comme clin d’œil à l’architecture Suisse et ses toitures. L’effet papier froissé est ici utilisé pour représenter la transmission du l’héritage culturel, il est aussi l’élément du partage des connaissances, de l’expression artistique et finalement porteur de message.

Le salon d’alliance symbolise la confiance en soulignant les grands projets que la SG a soutenus dans son histoire. Ici on trouve le cuir, matériau noble entre cheminement artisanal et dynamique industrielle. Illustrée par l’image d’une gare en construction métallique, allusion à la proximité de la gare de Genève et le lien solide que le rail relie à celle de Paris.

Enfin le salon de lumière qui représente la transparence. Un jeu entre lumière naturelle et éclairage artificiel avec des parois translucides pour laisser transparaitre la lumière du jour, propose une vue imprenable sur le Lac Léman. Le Corian, matériau synthétique, joue un rôle prédominant, en même temps robuste comme du marbre et doux comme du satin, un matériau orienté vers le progrès.

Pour d’autres salons, le choix de matériaux a été plus classique, avec des espaces plus intimes et confortables.

Une cuisine semi-professionnelle trouve place au même étage pour mieux servir les clients.

En plus de choyer l’utilisateur par une expérience artistique, dans cet espace parfaitement aménagé, le Client bénéficie d’une vue panoramique imprenable sur Genève et ses environs, sur le Rhône qui constitue comme un trait d’union entre la Suisse et la France, des Alpes à la Méditerranée.

Société Générale, GenèveChristina Willimann