Foot Locker, Genève

Un trait d’union à travers l’Europe

Partie d’un bâtiment classé, ce nouveau magasin Foot Locker se situe en pleine zone piétonnière au centre-ville dans le bâtiment du passage des Lions à la rue de la Confédération.

Sous demande de la CMNS, Commission des Monuments, de la Nature et des Sites, le projet consistait tout d’abord en la remise de la façade en harmonie avec celle d’origine, en prenant comme référence les autres vitrines adjacentes, qui avaient aussi été remises à neuf récemment.

Le concept et design d’intérieur, identique pour toutes les magasins Foot Locker en Europe, est de type industriel, avec parois en briques apparentes, de longues étagères montées sur parois rouges et détails visuels du logo du magasin repris en noir et blanc. La surface édifiée est de 342 m2, dont 130 m2 destinés au magasin. L’espace restant accueille du stockage et une pièce pour le personnel. Ce projet a été réalisé en deux mois seulement.

Un minutieux travail d’intermédiation des différents acteurs en jeu a été nécessaire dans ce projet. D’une part, la gestion des autorisations à travers de l’Europe: de Foot Locker au Pays Bas aux Architectes GAA (Giraldi Associati Architetti) en Italie pour le concept et design. De l’autre, des accords entre les ingénieurs IWP au Royaume-Uni et les gestionnaires du projet en Allemagne, et finalement, la supervision et coordination des entreprises locales.

Les sujets plus délicats du projet ont été le concept CVC, initialement conçu par les ingénieurs du magasin à l’étranger mais non en accord avec la loi Genevoise, ainsi que le concept de la vitrine et les enseignes par Foot Locker, qui aussi contrastaient avec la volonté de la CMNS et les usages locaux.

Les plans d’exécution des vitrines ont reçu l’aval de la CMNS avant la fabrication des serrureries. Les travaux de conservation et de reprise de la pierre de taille originale de l’édifice ont fait l’objet d’une attention particulière – celle-ci était précédemment cachée par l’ancienne imposante enseigne d’un magasin de photographie, qui occupait les lieux jusqu’alors.

Foot Locker, GenèveChristina Willimann